La famille au coeur de l'Amour de Dieu

La Bible abonde en familles, en générations, en histoires d’amour et en crises familiales, depuis la première page où entre en scène la famille d’Adam et d’Eve, avec leur cortège de violence mais aussi avec la force de la vie qui continue, jusqu’à la dernière page où apparaissent les noces de l’Epouse et de l’Agneau. Les deux maisons que Jésus décrit, construites sur le roc ou sur le sable, sont une expression symbolique de bien des situations familiales, créées par la liberté de leurs membres.

La joie de l’amour qui est vécue dans les familles est aussi la joie de l’Eglise. Malgré les nombreux signes de crise du mariage, « le désir de famille reste vif, spécialement chez les jeunes, et motive l’Eglise ». Comme réponse à cette aspiration, « l’annonce chrétienne qui concerne la famille

est vraiment une bonne nouvelle ».

 

Amoris Laetitia - Pape François

__________________________________________________________

Marathon de prière

Le Pape a ouvert, ce mois de mai, le Marathon de prière à la Vierge, pour demander la fin de la pandémie dans le monde.

«Nous nous unissons en prière à tous les sanctuaires situés à travers le monde entier avec les fidèles et toutes les personnes de bonne volonté pour confier, dans les mains de notre Sainte Mère, l’humanité entière, durement éprouvée par cette période de pandémie»

Pape François

Vatican News retransmet en direct la prière du Rosaire depuis une trentaine de sanctuaires mariaux, mobilisés pour le marathon de prière à la Vierge Marie voulu par le Pape François.

5 ans de l'exhortation "La joie de l'amour"

Un parcours pour les familles avec le Pape

Le 19 mars, le Pape François a lancé une "Année de la famille - Amoris Laetitia» pour permettre à chacun de découvrir, redécouvrir et approfondir la beauté de la famille.

 

Pour cela, il propose un parcours de 10 vidéos qui nous encouragent dans notre vie de famille et permettent d’approfondir les magnifiques textes de son exhortation apostolique «Amoris Laetitia».

 

Ce parcours comprend:

 

Découvrez-le ICI !

Bon cheminement !

Cherchons bénévoles! Lire le nom de nos frères désespérés !

A l’occasion de la Journée et du Dimanche des réfugiés (19-20 juin 2021), il est prévu, dans plusieurs villes de Suisse, de faire mémoire des plus de 44'000 personnes décédées depuis 1993 sur les chemins de l’exil vers l’Europe, en particulier dans les naufrages en Mer Méditerranée.

 

Cette commémoration, qui s’appelle « Les nommer par leur nom », se fait en lisant  - ou écrivant sur des bandes de tissu - le nom des hommes, femmes et enfants victimes de ces tragédies.

Un groupe issu de diverses organisations (Paroisses protestante et catholique, Droit de rester, SOS Méditerranée) prépare cette manifestation à Neuchâtel, au Temple du Bas, autour duquel se déroule habituellement la fête des réfugiés.

 

Ce groupe cherche des personnes bénévoles qui seraient prêtes à participer à la lecture ou à l’écriture des banderoles.
 

On peut s’annoncer auprès de Pierre Bühler (pierre.buehler@uzh.ch; 032 724 46 06).  

Nouvelles invocations à saint Joseph

"Pour prier par l’intercession de saint Joseph, les fidèles disposaient, depuis 1909, de vingt-cinq invocations. En cette «année Saint-Joseph», décrétée par le pape François, la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements a mis à jour les litanies en l’honneur de saint Joseph en ajoutant sept invocations, samedi 1er mai, en la fête de saint Joseph travailleur.

Cet ajout intervient à l’occasion du 150e anniversaire de la déclaration de saint Joseph comme patron de l’Église universelle, alors que le pape François invitait les croyants à «faire grandir l’amour envers saint Joseph, pour être poussés à implorer son intercession et pour imiter ses vertus et son élan», comme il l’écrivait dans sa lettre apostolique Patris corde, du 8 décembre 2020."

La Croix online - 3 mai 2021

20 ans de la

Charte oecuménique

Nous croyons "l'Eglise, une, sainte, catholique et apostolique!

 

C'est par cette affirmation que commence le premier chapitre de la Charte oecuménique signée à Strasbourg, le 22 avril 2001, par la Conférence des Eglises Européennes et le Conseil des Conférences Episcopales Européennes.

En Suisse, la FEPS a été autorisée par son Assemblée des délégués de novembre 2004 à signer ce document au nom des Eglises membres. Les Eglises suisses ont, pour leur part, signé la „Charta oecumenica“ le 23 janvier 2005 à Sainte-Ursanne.

"Appliquez-vous à garder l'unité de l'esprit par le lien de la paix. Il y a un seul Corps et un seul Esprit, de même que votre vocation vous a appelés à une seule espérance; un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême; un seul Dieu et Père de tous, qui règne sur tous, agit par tous et demeure en tous."
(Ephésiens, 4, 3-6).

Notre devoir oecuménique consiste à rendre visible cette unité, qui est toujours un don de Dieu.

Texte complet de la Charte oecuménique

Hommage à l'abbé

Jean-François Cherpit

"Notre ami atteint dans sa santé, a rejoint, la semaine passée, son ciel de Noël, les étoiles et le Père… Par ces quelques lignes je voudrais le remercier pour ces années de ministère dans notre ville et au service du centre de catéchèse Neuchâtelois.

 

Nous prions Notre Seigneur de l’accueillir dans sa Paix, lui JEFF le grand marcheur devant l’Éternel et nous présentons notre sympathie à ses proches et sa famille.

Texte de Marie-Lise Dick

Lire l'intégralité

Faire-part de notre Evêché

Reliques de

saint Pierre Canisius

Les 25, 26 et 27 avril ont eu lieu trois événements peu communs dans la vie d’une Eglise. Liés par le même mouvement novateur, les jésuites d’Europe centrale, le diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg et le Chapitre cathédral de St-Nicolas ont célébré ensemble à Fribourg :

- La translation des reliques de saints chers à la Suisse et la Ville de Fribourg
- La célébration des 500 ans de la naissance de Pierre Canisius
- La fondation de la nouvelle province jésuite d’Europe centrale

Lire l'excellent article de Cath.ch
Voir le reportage de La Télé

Mgr Joseph Bonnemain

Nouvel évêque de Coire

Le Pape François a nommé Mgr Joseph Bonnemain à la tête du diocèse de Coire en Suisse; il était jusqu’ici le délégué de son administrateur apostolique, Mgr Peter Bürcher. Le Saint-Père a également accepté la démission de l’évêque auxiliaire du même diocèse, Mgr Marian Eleganti.

L'abbé Joseph Bonnemain est né le 26 juillet 1948 à Barcelone. Après le lycée, en 1967, il étudie la médecine à l'Université de Zurich, dont il sort diplômé en 1975. Il termine ensuite ses études philosophiques et théologiques à Rome. Il est ordonné prêtre le 15 août 1978.

Vatican News

Lire l'article de Cath.ch

De nouveaux fidèles pour notre Eglise!

L'Eglise catholique compte 1 milliard 400 millions de fidèles à travers le monde. Malgré quelques sorties de notre Eglise (comme dans d'autres Communautés chrétiennes), le nombre de baptisés catholiques ne cesse de croître!

Dans notre diocèse, et pour des raisons sanitaires, les adultes qui seront baptisés lors des fêtes de Pâques ne participeront pas tous ensemble à l’habituelle célébration diocésaine "Appel décisif".

Cette célébration, dénommée "Appel décisif", inscription du nom est, pour les catéchumènes, une étape importante avant de recevoir les sacrements de l’initiation chrétienne (baptême, confirmation et eucharistie) lors de la prochaine Veillée pascale.

Pour le canton de Neuchâtel, des adultes ont répondu «Me voici!», entourés de leur parrains et marraines et vêtus d’une écharpe violette, lors de la célébration du 20 février à La Chaux de Fonds.

Le 13 mars se sont des enfants et adolescents qui ont pris part à la célébration, avec notre Vicaire épiscopal. Entourés de leur familles, ils ont dit « Me voici », en vue de leur prochain baptême. 

 

Nous leur souhaitons un bon cheminement à la suite de Jésus !

Adrienne Magnin et Sr Véronique Vallat

Image de droit réservé

Aide et sourire malgré la fatigue et le désarroi

"La Suisse célèbre simultanément la Journée des malades, le 7 mars 2021, et l’anniversaire de l’arrivée du covid. Outre les malades, les aumôniers des hôpitaux romands ont aussi accompagné les soignants. Ils témoignent de la grande souffrance des équipes médicales qui, après la première vague au printemps 2020, ont traversé l’hiver au rythme des nombreux décès et d’une urgence sans fin.

 

«Les patients mourraient si nombreux et tellement vite que le personnel soignant n’avait parfois même pas le temps de prévenir les familles. Les soignants ont beaucoup souffert, surtout durant la deuxième vague du covid. A l’extérieur on les a oubliés», témoigne Sœur Véronique Vallat, aumônière, notamment à l’hôpital de la Chaux-de-Fonds."

Cath.ch

Les messes restent autorisées !

Le Conseil fédéral autorise toujours que l'assemblée dans les messes compte 50 personnes au maximum.

Les consignes sanitaires restent inchangées: masque obligatoire dès 12 ans, distance de 1,5 m entre personnes ou familles, désinfection des mains et dépose de ses coordonnées.

 

TOUS les enfants, dès qu'ils marchent, comptent dans ces 50 personnes rassemblées dans l'église.

Le chant choral (à partir de 2 personnes) ou dans l'Assemblée reste interdit. Seul un soliste peu chanter à bonne distance (5 mètres au minimum) d'autres personnes.

Foire aux questions de notre diocèse

Page Coronavirus de l'Etat de Neuchâtel

Page Coronavirus de la Confédération

Les préparations au mariage se poursuit

Vous avez décidé de vous marier à l’Eglise. Magnifique !

 

Nous sommes heureux de pouvoir vous accompagner vers ce grand engagement et de vivre ce parcours avec vous.

Les sessions de mariage pour 2021 sont ouvertes et se poursuivent malgré le semi-confinement. N'hésitez pas à contacter votre paroisse ou les responsables de la Pastorale de la famille.

 

Bâtir un couple c’est un peu comme bâtir une maison! Pour qu’elle soit solide, les fondations sont importantes. Notre souhait est que ce parcours vous permette de découvrir des outils pour vous aider à construire votre maison sur des bases solides avec le Seigneur.

Image par msandersmusic de Pixabay 

Notre Eglise - une spirale d'actions !

Face au COVID-19, nos autorités religieuses et administratives agissent auprès des instances politiques à tous les niveaux et continuellement.

 

Don Pietro Guerini, avec l’EREN, est en relation très étroite avec l’Etat et le médecin cantonal et insiste pour que la vie spirituelle soit respectée à chaque étape des modifications des arrêtés officiels.

 

La FCRN, par l'un de ses membres, s’assure qu’à chaque séance de l'Organe de crise du canton, on parle des célébrations religieuses et qu’on les considère comme importantes.

La Cellule diocésaine COVID-19 vous informe régulièrement de tous les changements imposés par le Canton ou la Confédération.

Il n’y a aucun immobilisme dans notre Vicariat ou ailleurs face à cette grave crise.

Restons ouverts à l'Espérance !

Réseau de solidarité

 

Notre Eglise - par son réseau de solidarité dans toutes les régions du canton - met à disposition des bénévoles pour rendre service à des personnes confinées par leur âge ou leur situation à risque.

Nos bénévoles sont là pour:

- Faire des courses alimentaires, pharmacie, poste...

- Maintenir une aide de proximité, des contacts téléphoniques, etc.

Vous avez besoin d'aide ou vous souhaitez aider les autres ?

Contactez les référents de votre région!

Solidaires ensemble

La 2e vague de l'épidémie de Covid-19 a amené un groupement d'associations, d'institutions et de services publics à lancer ce site internet, pensée comme lien entre la population neuchâteloise fragilisée et des partenaires du canton de Neuchâtel, privés et publics des domaines santé et social.

 

Notre Eglise est partenaire de cette plate-forme et propose de nombreuses prestations:

  • Solidarité par des appels, des échanges, des dons de biens de première nécessité

  • Soutien dans les domaines de l’aide d’urgence (nourriture, logement, solitude, soutien psychologique et spirituel

  • Propositions de postes de bénévoles

Dons à l'Eglise catholique romaine - NE

CCP 20-5485-4

IBAN : CH88 0900 0000 2000 5485 4

Sauvez votre Eglise !

Contrairement à d’autres cantons dans lesquels les impôts ecclésiastiques sont obligatoires, à Neuchâtel, ils sont complètement facultatifs. Notre Eglise vit donc du soutien de ses donateurs.

Dans cette période de pandémie, les quêtes et de nombreux dons ont été suspendus. Vous avez reçu le bordereau pour vos contributions ecclésiastiques, honorez ces paiements en intégralité au au moins par une somme de votre choix.

Bien que les portes de nos églises restent ouvertes pour la prière personnelle, la pandémie nous empêche de nous rassembler pour célébrer et recevoir certains sacrements (Eucharistie, Mariage, Confirmation). Cependant, notre communion avec Dieu et entre nous, de même que notre solidarité avec les plus fragiles trouvent toujours des voies pour s’exprimer et se rendre présentes : des actions concrètes d’entraide sont autant de témoignages de la charité qui habite en nos cœurs par l’Esprit Saint.

 

Pour maintenir les actions de votre Eglise au service de tous, merci infiniment de votre soutien financier.

Je m'abonne au Bulletin LE PONT

Les Clins d'œil du Ciel

Vicariat épiscopal

032 725 93 80

vicariat.episcopal@cath-ne.ch

  • facebook
  • Twitter Clean

Dons à l'Eglise catholique romaine - NE

CCP 20-5485-4

IBAN : CH88 0900 0000 2000 5485 4