La prière n'est pas une baguette magique

"Nos prières semblent parfois ne pas être écoutées», alors même que le mobile en était «noble» et désintéressé. Le Pape a notamment évoqué les guerres interminables qui font souffrir des nations entières, comme au Yémen ou en Syrie. Une question surgit: «pourquoi le Père, qui a promis de donner de bonnes choses à ses enfants qui les lui demandent, ne répond-il pas ?».

Nous voulons être servis par Dieu, et formulons alors «une prière qui voudrait orienter les événements selon notre dessein». Jésus au contraire nous apprend à demander «que se réalise non pas notre projet», mais la volonté du Père. «La prière n’est pas une baguette magique: c’est un dialogue avec le Seigneur», a résumé le Saint-Père.

Saint Paul quant à lui «nous rappelle que nous ne savons pas ce qu’il convient de demander». La prière nécessite avant tout de l’humilité de la part de l’orant, et de demeurer en Dieu. «Dans la prière, c’est Dieu qui doit nous convertir, ce n’est pas nous qui devons convertir Dieu», a souligné François, invitant à Lui demander «ce qui sera le meilleur pour [notre] santé spirituelle»".

Vatican News

__________________________________________________________

Romuald Babey

Représentant de l'évêque

Romuald Babey est nommé "Représentant de l'évêque" pour cinq ans dans la région diocésaine de Neuchâtel. Il a pour mission la coordination des personnes et activités liées à la pastorale dans la région diocésaine et la représentation auprès des autorités civiles, auprès de la Fédérations catholique romaine, ainsi que des autres confessions et religions. Ce poste fait partie d’un processus en évolution.

Né en 1970 à Porrentruy, Romuald Babey est diacre, marié et père de quatre enfants. Il a étudié l’allemand, le français, le grec, le latin et les
langues et cultures de l’Antiquité aux Universités de Berne et de Neuchâtel puis obtenu un CAS en Administration et gestion d’institutions de formation.

 

Enseignant de langues au cycle 3 à Fleurier,
il a ensuite été directeur-adjoint puis directeur général du cercle scolaire du Val-de-Travers. En 2019, il devient agent pastoral au sein de l’Eglise catholique romaine de Neuchâtel en tant notamment que responsable cantonal de la Pastorale de la santé, référent de la catéchèse dans les paroisses du Val-de-Travers.

 

A l’heure actuelle, Romuald Babey prépare une licence en théologie à Domuni Universitas à Toulouse.

Pèrerinage des pères de Romont à Siviriez

Etre père et s'épanouir dans sa paternité est une aventure qui se construit jour après jour. Ce pèlerinage permet d'échanger et de prier avec d'autres hommes de bonne volonté.

Cette marche introduira à la spiritualité de sainte Marguerite Bays en découvrant des lieux qui lui sont chers.

Bienvenue aussi à tout homme intéressé quelquel soit sa situation familiale.

Inscriptions avant le 17 juin.

"La joie de l'amour"

Un parcours pour les familles avec le Pape - Etape 2

Le 19 mars, le Pape François a lancé une "Année de la famille - Amoris Laetitia» pour permettre à chacun de découvrir, redécouvrir et approfondir la beauté de la famille.

 

Pour cela, il propose un parcours de 10 vidéos qui nous encouragent dans notre vie de famille et permettent d’approfondir les magnifiques textes de son exhortation apostolique «Amoris Laetitia».

 

Ce parcours comprend:

 

Etape 2 à découvrir ICI !

Bon cheminement !

Pèlerinage d'été à Lourdes

La pandémie tarde à s’éclipser, rendant un pèlerinage normal impossible cette année
encore. La joie de Lourdes se vivra donc différemment. Après concertation, les
différents groupes ont opté pour des variantes leur permettant, du 18 au 23 juillet 2021,
de vivre «Lourdes autrement».


Les familles ont décidé de partir à Lourdes. Le pèlerinage est aussi ouvert aux pèlerins
autonomes ou accompagnés. L’abbé Pierre-Yves Maillard, vicaire général du diocèse de Sion,
les accompagnera tout au long de la semaine. Buchard Voyages organise le voyage dans la
cité mariale.


Répartis dans la Suisse romande, les groupes des jeunes (de 16 à 22 ans), des ados (12 à 15
ans) et des enfants vont vivre «Lourdes autrement», et à travers des activités diverses pour
garder l’esprit et l’ambiance de Lourdes qui manquent tant depuis 2019. L'essentiel cette
année est de préserver l'esprit de Lourdes.

N'oublions pas nos frères désespérés

A l’occasion de la Journée et du Dimanche des réfugiés (19-20 juin 2021), il est prévu, dans plusieurs villes de Suisse, de faire mémoire des plus de 44'000 personnes décédées depuis 1993 sur les chemins de l’exil vers l’Europe, en particulier dans les naufrages en Mer Méditerranée (lire texte de la Pastorale de la solidarité).

 

Cette commémoration, qui s’appelle « Les nommer par leur nom », compte plusieurs événements (voir le flyer).

Un groupe issu de diverses organisations (Paroisses protestantes et catholiques, Droit de rester, SOS Méditerranée) prépare cette manifestation à Neuchâtel, au Temple du Bas, autour duquel se déroule habituellement la fête des réfugiés.  

Nouveautés au COD

Le COD (centre oecuménique de documentation) propose gratuitement des services de consultation, de prêt de documents et de mise à disposition d'appareils aux bénévoles ou permanents engagés dans les divers secteurs de la pastorale (catéchèse, enseignement religieux, etc.), ainsi qu'à toute personne intéressée par un questionnement ou un désir d'approfondissement d'ordre spirituel, religieux ou éthique. Le cod vous propose:

  • Livres pour tous les âges

  • Revues

  • CD

  • Jeux

et bien d'autres choses.

Le bulletin des nouveautés est sorti. Consultez-le!

Trésors des monastères

De nombreux commerces mais aussi des monastères rencontrent actuellement de grandes difficultés financières dues à la pandémie.

Ils ont donc un besoin réel d'aide pour survivre. C'est dans cet esprit et avec leur accord que Loïs Auberson a lancé "Trésors des monastères". Il propose des produits artisanaux de plusieurs communautés religieuses dans un coffret qui contient biscuits, tisanes, sirops, confitures, gelées, moutarde, sauces, produits de soin...

20 ans de la

Charte oecuménique

Nous croyons "l'Eglise, une, sainte, catholique et apostolique!

 

C'est par cette affirmation que commence le premier chapitre de la Charte oecuménique signée à Strasbourg, le 22 avril 2001, par la Conférence des Eglises Européennes et le Conseil des Conférences Episcopales Européennes.

En Suisse, la FEPS a été autorisée par son Assemblée des délégués de novembre 2004 à signer ce document au nom des Eglises membres. Les Eglises suisses ont, pour leur part, signé la „Charta oecumenica“ le 23 janvier 2005 à Sainte-Ursanne.

"Appliquez-vous à garder l'unité de l'esprit par le lien de la paix. Il y a un seul Corps et un seul Esprit, de même que votre vocation vous a appelés à une seule espérance; un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême; un seul Dieu et Père de tous, qui règne sur tous, agit par tous et demeure en tous."
(Ephésiens, 4, 3-6).

Notre devoir oecuménique consiste à rendre visible cette unité, qui est toujours un don de Dieu.

Texte complet de la Charte oecuménique

100 personnes pour les messes!

Le Conseil fédéral limite nos messes à 100 personnes au maximum. Ne comptent pas dans ce nombre les célébrants et les aides à l'organisation.

Evidemment dans les petites églises, le nombre de personnes admises dépend de la distance de 1,5 m à garder entre elles. Cela représente la moitié de la capacité normale.

Les consignes sanitaires restent inchangées: masque obligatoire dès 12 ans, distance de 1,5 m entre personnes ou familles, désinfection des mains et dépose de ses coordonnées.

 

TOUS les enfants, dès qu'ils marchent, comptent dans ces 100 personnes rassemblées dans l'église.

Le chant choral (à partir de 2 personnes) est interdit. Seul un soliste peu chanter à distance (5 mètres au minimum) d'autres personnes.

Foire aux questions de notre diocèse

Page Coronavirus de l'Etat de Neuchâtel

Page Coronavirus de la Confédération

Image par msandersmusic de Pixabay 

Notre Eglise - une spirale d'actions !

Face au COVID-19, nos autorités religieuses et administratives agissent auprès des instances politiques à tous les niveaux et continuellement.

 

Don Pietro Guerini, avec l’EREN, est en relation très étroite avec l’Etat et le médecin cantonal et insiste pour que la vie spirituelle soit respectée à chaque étape des modifications des arrêtés officiels.

 

La FCRN, par l'un de ses membres, s’assure qu’à chaque séance de l'Organe de crise du canton, on parle des célébrations religieuses et qu’on les considère comme importantes.

La Cellule diocésaine COVID-19 vous informe régulièrement de tous les changements imposés par le Canton ou la Confédération.

Il n’y a aucun immobilisme dans notre Vicariat ou ailleurs face à cette grave crise.

Restons ouverts à l'Espérance !

Réseau de solidarité

 

Notre Eglise - par son réseau de solidarité dans toutes les régions du canton - met à disposition des bénévoles pour rendre service à des personnes confinées par leur âge ou leur situation à risque.

Nos bénévoles sont là pour:

- Faire des courses alimentaires, pharmacie, poste...

- Maintenir une aide de proximité, des contacts téléphoniques, etc.

Vous avez besoin d'aide ou vous souhaitez aider les autres ?

Contactez les référents de votre région!

LOGO ENSEMBLE.jpg

Solidaires ensemble

La 2e vague de l'épidémie de Covid-19 a amené un groupement d'associations, d'institutions et de services publics à lancer ce site internet, pensée comme lien entre la population neuchâteloise fragilisée et des partenaires du canton de Neuchâtel, privés et publics des domaines santé et social.

 

Notre Eglise est partenaire de cette plate-forme et propose de nombreuses prestations:

  • Solidarité par des appels, des échanges, des dons de biens de première nécessité

  • Soutien dans les domaines de l’aide d’urgence (nourriture, logement, solitude, soutien psychologique et spirituel

  • Propositions de postes de bénévoles

CROIX RACINE.jpg

Dons à l'Eglise catholique romaine - NE

CCP 20-5485-4

IBAN : CH88 0900 0000 2000 5485 4

Sauvez votre Eglise !

Contrairement à d’autres cantons dans lesquels les impôts ecclésiastiques sont obligatoires, à Neuchâtel, ils sont complètement facultatifs. Notre Eglise vit donc du soutien de ses donateurs.

Vous avez reçu le bordereau pour vos contributions ecclésiastiques, honorez ces paiements en intégralité au au moins par une somme de votre choix.

 

Pour maintenir les actions de votre Eglise au service de tous, auprès des familles, des enfants, des jeunes, dans les hôpitaux, les institutions sociales, les EMS, les centres de réfugiés..., merci infiniment de votre soutien financier.

Je m'abonne au Bulletin LE PONT

Merci pour votre envoi!

Les Clins d'œil du Ciel