Démarche synodale

LOGO SYNO_edited_edited.jpg

Avril 2022

L'évêché à l'écoute de vos contributions

Le diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg publie aujourd’hui les retours d’une large consultation sur l’Église catholique, réalisée du 17 octobre 2021 au 1er mars 2022. Plus de 3000 personnes, majoritairement réunies en groupes, ont pris part à cette réflexion synodale qui a été demandée par le Pape François à travers les diocèses du monde entier.

 

Cette consultation synodale a lieu à un moment de crises multiples pour l’Eglise et le monde (abus d’ordre sexuel, pandémie, guerre en Europe, crise écologique, etc.) qui révèlent le besoin urgent d’un renouveau ecclésial. Dans les contributions parvenues, il ressort que l’Eglise à venir ne peut faire l’économie d’un examen de conscience sur les «pathologies» qui l’affectent. La critique se focalise autour de la figure du prêtre et de l’autorité institutionnelle : cléricalisme, abus de pouvoir, méconnaissance du réel, etc. Pour éviter de tomber dans ces travers, les participantes et participants rappellent l’importance de solliciter tous les baptisés (y compris les prêtres) et de les écouter avant de prendre des décisions.

 

Des attentes émergent de cette consultation, comme le besoin de restaurer la confiance envers l’Eglise, de retrouver le sens de l’Evangile, de rendre possible des communautés fraternelles qui accueillent chacune et chacun (jeunes et personnes blessées) et d’oser une parole prophétique. Des interpellations émanent également : une remise en cause de la conception verticale de la gouvernance dans l’Eglise ou encore une demande de catéchèse plus exigeante. Enfin, parmi les propositions concrètes apportées par les participantes et participants, on peut lire le besoin de lire l’Evangile ensemble et ainsi de multiplier les groupes bibliques, d’accepter que des baptisés, dont des femmes, puissent participer à la gouvernance de l’Eglise.

 

Le 4 mars, Mgr Charles Morerod a reçu les premiers retours de cette consultation, dont il s’est inspiré pour publier une lettre pastorale qui a été lue dans les églises du diocèse le 27 mars. L'abbé Luc Bucyana, Emile Abou-Chaar et Marie-Christine Conrath ont participé à la réunion des remises des contributions. Cette consultation marque une première étape en vue de poursuivre les transformations pastorales de l’Eglise diocésaine.

 

 

 

 

 

Le rapport final de ces résultats est aujourd’hui rendu public sur le site diocésain. Il sera remis à la Conférence des évêques suisses. Puis les contributions de tous les diocèses suisses seront présentées à une assemblée synodale le 30 mai, et envoyés à Rome d'ici le 15 août 2022. Ce processus débouchera sur un Synode des évêques du monde entier, en 2023.


L’équipe synodale diocésaine remercie tous les participant.e.s à cette phase de consultation, qui n’est vraiment que la première étape de toute une démarche synodale.

CA ABBE LUC 2.jpg
EMILE petit.jpg
MC CONRATH petit.jpg

__________________________________________________________________________________________________________

La récolte est terminée ... mais pas totalement

Lancer une démarche synodale... c'est encore possible!

Comme déjà annoncé, le dépassement du délai n’est pas problématique. Les groupes et personnes sont invités à continuer leur réflexion et à envoyer leur réponse par les mêmes canaux:

__________________________________________________________________________________________________________